BACKYARD BABIES - Backyard Babies (2008)

Publié le par HeavySoundSystem


Sixième album au compteur en vingt années de carrière, c'est léger me direz-vous ! Oui, mais BACKYARD BABIES peut bénéficier de circonstances atténuantes avec un long break grâce à (ou à cause de) son guitariste et leader Dregen investi dans HELLACOPTERS. Faute avouée, à moitié pardonnée ! Oui, mais vous allez encore me titiller en disant que l'album précédant PEOPLE LIKE PEOPLE LIKE US était trop commercial. Blah-blah-blah... En lisant ce qui suit, vous les aurez entièrement pardonnés !
Cet album qui ne porte pas de nom peut être considéré comme une remise à zéro qui permet de repartir du bon pied avec des "basics" : savant mélange de Hard Rock, de Glam, de Punk et de quelques Pop-mélodies, gros son (par JACOB HELLNER qui a produit entre autres Rammstein, Clawfinger, Apocalyptica...), guitares bien mises en avant, des refrains bien catchy, etc... Du BIG ROCK'N'ROLL, sans concession et ceci d'entrée de jeu avec FUCK OFF AND DIE. Cela a le mérite d'être clair, pas de compromis ! Tel un "bourre-pif", ce disque vous assène quelques uppercuts tels COME UNDONE, IDIOTS, WHERE WERE YOU aux consonances SEX PISTOLS ou encore ZOE IS A WEIRDO qui vous botte les fesses tel un RAMONES avec la plus grande énergie en moins de deux minutes chrono ! BACKYARD BABIES est aussi sans conteste une musique qui vous apporte bonne humeur et vous donne l'envie de taper du pied avec des petites perles comme DEGENERATED et ses "wouh !" ou encore le très radiophonique et tubesque DROOL. Nos Babies savent aussi calmer le jeu avec des titres plus Pop (ABANDON, BACK ON THE JUICE) ou plus Rock'n'Roll (VOODOO LOVE BOW à la GUNS'N ROSES) ou avec cette très belle ballade qui termine l'album, SAVED BY THE BELL, simple et pure puisque la voix n'y est accompagnée que de la guitare.
Bref, vous l'aurez compris énergie et mélodie rendent ce BACKYARD BABIES des plus efficaces. Nos quatre comparses peuvent admirer avec fierté leur travail du haut de la poutrelle sur laquelle ils sont perchés et sans avoir la crainte d'en tomber. Un disque à posséder en urgence !


10/10
Style : Sleaze Rock
SPINEFARM
Sortie : 01/09/2008
A écouter en priorité : DROOL, COME UNDONE, IDIOTS




Publié dans Chroniques

Commenter cet article