COVERSLAVE interview - IRON MAIDEN tribute

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62




Le 14 mars 2009, la ville de Mazingarbe dans le Pas-de-Calais nous faisait vivre un événement en recevant TOTO, DEEP PURPLE et IRON MAIDEN... ou plutôt L'EVENEMENT TRIBUTE, une affiche de trois cover bands normands de grande qualité dont COVERSLAVE. Eric MARTINS-GUERRA, le batteur, s'est prêté au jeu de l'interview :

 

Bienvenue dans le HEAVY SOUND SYSTEM et bienvenue chez les ch’tis !

 

Salut Olivier, cela me fait bien chaud au cœur d’être chez les ch’tis !

 

Eric, tu es le batteur de Coverslave, TRIBUTE BAND d’ Iron Maiden, veux-tu dans un premier temps nous raconter ton groupe et nous en présenter les membres ?

 

Coverslave est un groupe qui a été formé en 1999 sous l’impulsion de Jean-Pierre Brunier, Frédéric Lebouetté, Pascal Havé, Stephane Graziani et moi-même. Nous bossions à l’époque sur des compos mais en fait nous nous sommes rapidement aperçus qu’en répète nous prenions un réel plaisir à jouer des morceaux d’Iron Maiden, notre groupe fétiche depuis les années 80. Nous nous sommes tout simplement dit que ce serait cool de monter un groupe dédié uniquement à la Vierge de Fer ; projet, qui, il y a dix ans ne courait pas les rues ! Cependant un emploi du temps plus que chargé des musiciens a mis le groupe en hibernation pendant un certain temps et un nouveau départ avec Stéphane Graziani (chant), Cedrick Saulnier, Dan Sminiac (guitares), Fabien Ternois (basse) et moi-même à la batterie a eu lieu en 2005.

 

Comment et pourquoi est venue l’idée d’un TRIBUTE BAND et pourquoi celui-là ? Est-ce pour se mettre dans la peau d’une star et en ressentir les sensations LIVE ou d’autres raisons ?    

 

La première chose permettant d’être crédible lorsque l’on décide de s’attaquer au répertoire d’un groupe est de l’aimer énormément !  Dans Coverslave, nous sommes tous des fans d’Iron Maiden et nous nous intéressons à leur cas depuis pas mal d’années, cela va de 1980 pour les plus âgés d’entre nous jusqu’à 1990. Tu vois, dès que chaque musicien de Coverslave a eu l’âge de raison, il s’est intéressé de près à Iron Maiden , cela facilite grandement notre cohésion ! Le côté star ne nous intéresse pas plus que cela car les membres d’Iron Maiden sont justement à l’opposé de cela. Ressentir les sensations «  live » d’un tel groupe à notre niveau  et partager ces moments intenses avec ce public merveilleux  sont bien plus enrichissants !  Le  dénominateur commun des membres de Coverslave est qu’Iron Maiden est un groupe cent pour cent « vrai ! »

 

Pour toi, quels sont les trois meilleurs albums d’Iron Maiden et pourquoi ?

 

A mes yeux, il n’y pas d’album faible chez  Iron Maiden. A chaque période de la carrière du groupe, il se dégage quelque chose de fantastique sur chaque album même si je suis beaucoup moins fan de l’ère Blaze Bailey. Je citerai donc ceux qui sont le plus profondément ancrés en moi : « Killers » (1981) par son côté agressif et mélodique m’ayant interpellé au plus haut point,  « Piece Of Mind » (1983), un album rempli de chefs d’œuvre musicaux et « Powerslave » (1984) avec son concept pharaonique, dont les morceaux n’ont pas pris une ride.

 


 


Selon toi, quel est LE titre d’Iron Maiden ? Qu’est-ce qui te fait dire cela ?

 

C’est presque comme demander lequel de ses enfants on préfère, c’est inhumain ! (rires)

Nous ressentons cette sensation lorsque nous élaborons le répertoire que nous devons jouer aux concerts, tu imagines ! Je choisirais un morceau symbolique comme « Somewhere in time » (1985) de l’album du même nom qui, je pense, par son côté épique incorpore de nombreuses facettes d’Iron Maiden. Encore une fois, malgré la grandeur d’un tel morceau, elle ne résume pas le groupe, même si en sept ou huit minutes il nous ravit les oreilles !

 

Le groupe Iron Maiden a connu différents line-up au long de sa carrière. Certains ont mieux fonctionné que d’autres... si tu devais combiner LE Iron Maiden ultime avec les membres qui en ont fait partie, lesquels seraient-ils ?

 

Je crois bien que jamais je ne pourrais être sélectionneur d’une équipe aussi gagnante ! (rires)

Chaque musicien qui est passé par Iron Maiden a apporté sa contribution à la réussite du groupe. La formation actuelle me satisfait pleinement car le fait d’avoir trois guitares est quelque chose de très innovant en matière de groupe de ce style. Je pense que l’on parle d’un puzzle où chaque élément joue un rôle prépondérant et indissociable !

 

Vous semblez prendre un grand plaisir à reproduire les standards d’ Iron Maiden et il est clair que si le public se déplace à vos concerts, c’est pour « voir »  Iron Maiden… Cependant n’est-ce pas frustrant en tant que musicien de ne jouer que des reprises ? Composez-vous vous même ?

 

Bien au contraire ! Monter sur scène et à notre échelle ressentir les émotions que peuvent ressentir la bande à Steve ne peut que nous apporter du bonheur ! Et surtout voir les générations de fans qui se succèdent venir nous voir et discuter avec nous après les shows nous procure un réel plaisir. Nous ne connaissons aucune lassitude ni challenge. Le concert est avant tout un moment de partage où des potes se retrouvent sur scène comme dans le public pour fêter dignement 30 ans de carrière de ce monstre de groupe qu’est Iron Maiden !

Nous avons quelques idées de morceaux car tout musicien a besoin de créer. Certains d’entre nous ont des groupes respectifs de compos. Moi-même, j’ai mon propre studio d’enregistrement produisant des groupes, il faut que nous trouvions du temps avant tout pour préparer notre projet.



La qualité de votre prestation est excellente. Le show est carré, rodé. Comment avez-vous choisi les titres de la set-list ? Cette set-list bouge-t-elle au fil des concerts ?

 

Merci pour ces compliments ! Le choix de la set-list, comme tu dois bien te douter est un vrai casse tête à mettre en place ! D’un côté il y a les grands classiques à côté desquelst nous ne pouvons pas passer et d’un autre côté, il y a les morceaux plus rares qu’Iron Maiden ne joue presque jamais. Nous essayons au maximum de conserver cet équilibre et nous sortons parfois des sentiers battus en interprétant un album complet comme nous l’avions fait pour « Powerslave » lors de la première édition de la convention Maiden à Paris.

 

Au delà du répertoire que vous reprenez, travaillez-vous le look et les attitudes comme certains TRIBUTE BANDS le font ou souhaitez-vous conserver une certaine part de personnalité ?

 

Nous avons tendance naturellement à reproduire dans les grandes lignes les attitudes des musiciens d’Iron Maiden, mais sans préméditation. Il est clair que certains tributes sont la copie confirme concernant le look, ce qui ne déplaît pas au public, mais nous avons quelque peu coupé la poire en deux en reproduisant quelques gimmicks standards du groupe. Regarde Stéphane , notre chanteur se fait de plus en plus surnommer « Paul Dickinson ». Ce surnom est dû à un mélange de sa voix et de son look, tout cela naturellement !

 

Si des fans veulent garder un souvenir de vos concerts ou si d’autres veulent vous découvrir, existe-t-il des supports cd de vos prestations ? Si oui, comment se les procurer ? 

 

Tu fais bien de poser cette question car nous préparons un DVD sur lequel figurera notre concert du mois de Janvier 2009 filmé par Arcanes Productions et comprenant une quinzaine de caméras. Nous avons regardé les premières séquences et la qualité des prises de vue nous a stupéfaits, une excellente qualité, les cameramen ont fait un superbe boulot. Vient s’ajouter un public déchaîné et fan à cent pour cent malgré l’heure tardive à laquelle nous avons commencé le show : il était minuit et demie ! Outre ce concert, nous incorporerons des extraits vidéos des différents concerts du groupe, convention, anecdotes où vous verrez Coverslave dans des situations  hilarantes. Nous cherchons également une formule d’interview originale et intéressante à voir et à écouter car on a beau essayer de mettre les lunettes de soleil, devant le micro, on n’arrive pas à ressembler à de vraies stars ! Pour terminer sur ce chapitre, le visuel du DVD tournera autour du thème  « Powerslave » puisque nous avons basé celui de nos derniers concerts autour du concept de cet album de la Vierge de Fer. Je rassure les fans de toutes les époques, il y en aura pour tous les goûts car nous proposerons un maximum de morceaux et d’extraits du grand répertoire de la bande à Steve !

 

Vous êtes originaires de Rouen et vous vous êtes produits ce soir à Mazingarbe, qu’avez-vous pensé de votre prestation et de votre public dans le Pas-de-Calais ?

 

La soirée a été vraiment exceptionnelle ! Quel accueil ! Nous connaissions déjà la réputation chaleureuse des gens du Nord, mais cela n’a fait que confirmer cette vérité. Côté prestation nous avons bénéficié d’excellentes conditions, le service culturel de Mazingarbe a vraiment été à la hauteur pour tout, et bien sûr grâce à tout cela nous sommes super heureux de notre prestation, et prêts à retourner vous voir tu penses bien !

 

Quelles sont vos prochaines dates ? Vous verra-t-on encore sur une affiche très intéressante telle L’EVENEMENT TRIBUTE qui rassemble plusieurs TRIBUTE BANDS ?

 

Nous préparons une date très importante à Paris à la Locomotive, le dimanche 27 Septembre prochain qui s’appellera le « Paris Tribute Festival » avec nos amis de The Four Horsemen tribute à Metallica et Dynasty, tribute à Kiss que tu connais bien puisqu’ils ne sont pas trop loin de chez toi ! Des gars supers avec lesquels nous avons fait connaissance au festival des Rockalies en Novembre dernier à Caen. Leur show nous avait époustouflé par leur ressemblance avec les vrais Kiss, au point que sur certaines photos on ne distingue plus les originaux du tribute ! Quand à The Four Horsemen, ce sont des gars qui jouent du Metallica en toute sincérité et qui assurent extraordinairement et arrivent à reproduire un show de Metallica à cent pour cent.  Nous allons développer ce dimanche après-midi tribute avec de nombreux stands, échanges, rencontre entre fans pour vraiment donner un esprit festif et sympathique au festival, après tout c’est un rendez-vous de passionnés ! MK Live organisera et produira le spectacle représenté par Philippe Nerin qui devient par la même occasion notre « Rod Smallwood » français pour les prochains concerts à venir !

 

Un message particulier à donner aux HEAVY SOUNDERS qui te lisent ?

 

J’adresserai même deux messages ! Un grand merci pour ceux qui nous soutiennent et viennent au concert car sans un public nombreux, nous ne pourrions pas recréer cette ambiance extraordinaire. Le second message s’adresse à ceux qui se demandent peut-être ce qu’est un concert tribute :  n'hésitez pas, car lorsque le groupe tribute est sincère, l’émotion est là et c’est le principal !



PHOTO REPORT
Cliquez sur le logo ! 



Le show du 14 mars 2009 à Mazingarbe :

C'est un peu par hasard que nous nous retrouvons ce samedi dans la salle Henri Darras de Mazingarbe. Par hasard... En effet, ce n'est pas que deux jours avant que nous apprenons la venue de "L'EVENEMENT TRIBUTE" TOTO, DEEP PURPLE et IRON MAIDEN ! Les organisateurs ont encore quelques progrès à réaliser en terme de communication : ce type de manifestation n'en est pas à son coup d'essai et jamais nous n'en avions entendu parler ! Toutefois la salle accueille 600 personnes environ, un franc succès certes mais elle pourrait en contenir le double ! Ceci n'altère en rien la qualité de l'infrastructure mise en place et la qualité de ce qui nous sera présenté ...
Tout le monde n'a pas la chance de ce déplacer à Paris (généralement) pour pouvoir admirer sur scène son groupe préféré et il est rare de le voir venir frapper à sa porte. L'opportunité d'une telle affiche TRIBUTE est donc un excellent substitut et les groupes présents sont loin d'être des ersatzs des origninaux ! En effet, il vaut mieux maîtriser le sujet pour pouvoir s'attaquer aux répertoires de trois monstres du monde du Rock.
Et chacun des trois groupes présents a la maîtrise !
KINGDOM OF TOTO a la lourde tache d'ouvrir les festivités. Lourde tant le répertoire de TOTO est en décalage avec ceux de DEEP PURPLE et d'IRON MAIDEN. Mais la fraîcheur qu'apporte le TRIBUTE BAND conquiert rapidement le public et séduit amplement les experts et fans de TOTO. Les applaudissements sont chaleureux et les sourires suspendus sur de nombreux visages traduisent un contentement certain. Voilà une salle bien chauffée prête à accueillir INTO THE DEEP ! Tout comme pour TOTO, les standards de DEEP PURPLE sont interprétés avec la plus grande classe car menés honorablement par un guitariste de talent. La foule adhère est reprend d'une seule voix les refrains. La température est encore montée de quelques degrés...
Tel IRON MAIDEN lors de la tournée POWERSLAVE, COVERSLAVE entre sur scène avec le très énergique ACES HIGH introduit par un discours sur bande sonore de Sir Winston Churchill. A peine quelques notes jouées, le public entre en ébullition. Et tout s'enchaîne très vite ! Les grands classiques de MAIDEN (époques DI'ANNO et DICKINSON) sont reproduits à la perfection, on s'y croirait. THE TROOPER, KILLERS, IRON MAIDEN, FEAR OF THE DARK, RUN TO THE HILLS... et bien d'autres encore sont en plus de leurs fidèles interprétations animés avec la plus grande dynamique par un groupe qui n'a de cesse d'arpenter la scène décorée de backdrops au thème égyptien.

Le seul hic est le titre POWERSLAVE (très belle pièce de MAIDEN) qui en live (comme lors de la tournée WORLD SLAVERY TOUR de 1984) relève de l'ennui. Mais ceci ne reste qu'un avis personnel. 

Si IRON MAIDEN ne passe pas près de chez vous et qu'à défaut COVERSLAVE frappe à votre porte (comme KINGDOM OF TOTO ou INTO THE DEEP), une excellente soirée riche en souvenirs et en émotion vous est garantie ! 
COVERSLAVE site
http://www.myspace.com/coverslavemusic

    



 

Publié dans Interviews

Commenter cet article