THE BUTTERFLY EFFECT - Final Conversation Of King (2009)

Publié le par HeavySoundSystem - Oliiver



 

 

Direction l'Australie avec THE BUTTERFLY EFFECT et son troisième album "Final Conversation Of King" ! THE BUTTERFLY EFFECT évolue dans un registre Rock alternatif à tendance prog... pour y voir un peu plus clair, un rock proche de 3 SECONDS TO MARS, RADIOHEAD ou MUSE...
 

Et c'est justement de ces derniers que nos quatre australiens s'inspirent (sans s'en cacher) pour ouvrir l'album. En effet, WORLDS ON FIRE est un MUSE-clone de toute beauté qui s'égraine plus de sept minutes durant dans le plus grand calme pour s'achever énergiquement dans l'extase le plus total ! On s'y croirait tant le titre s'articule dans une structure pareille à celle d'un MUSE, voire jusqu'au gimmicks vocaux ! De toute beauté ! 
 

Après ce que l'on pourrait qualifier de clin d'oeil, le groupe de concentre sur des effets plus personnels, des compositions riches en émotions. Ecoutez donc l'interprétation des textes des FINAL CONVERSATION et WINDOW AND THE WATER : les sentiments d'une âme en peine et tourmentée sont incroyablement perceptibles car bien "joués". C'est plein d'authenticité sans pour autant être chialé ! Déchirant !
 

Musicalement, ces sentiments sont aussi traduits par des breaks mélodiques et prog bien pensés et calculés. Sur ce même canevas, l'ensemble des compositions de déroule sans peine pour le plus grand bonheur de l'auditeur.
 

"Final Conversation Of King" est sans conteste à posséder pour les amateurs du genre.  

 

 

 

THE BUTTERFLY EFFECT - Final Conversation Of King (2009)

 

7/10

 

Style : Alternative Prog Rock

Label : Superball Music 

Sortie : 29 Juin 2009 

 
 

A écouter en priorité : Worlds On Fire, Room Without A View, Final Conversation,



Tracklist :
 

01. "Worlds On Fire"

02. "Room Without A View"

03. "Final Conversation"

04. "The Way"

05. "Window And The Watcher"

06. "...And The Promise Of The Truth"

07. "In These Hands"

08. "7 Days"

09. "Rain"

10. "Sum Of 1" 

 

























 

 

 

Publié dans Chroniques

Commenter cet article