ECLIPTICA - Impetus (2008)

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62


ECLIPTICA, voilà une signature qui étonne de la part du label FRONTIERS, car nous ayant peu habitués à le voir promouvoir des groupes POWER-PROG METAL. Mais s'il le fait, c'est probablement gage de qualité.
Pour la petite histoire, ce groupe autrichien formé en 2005 par le guitariste MARKUS WINKLER, a sorti un premier EP intitulé "THE AWAKENING" en 2007 (quelle originalité, tout comme le nom du groupe d'ailleurs !) qui a reçu un succès notable. Durant la tournée promotionnelle de ce EP, le groupe a remporté le concours "METAL BATTLE AUSTRIA 2007", participé au festival "WACKEN OPEN AIR" et ouvert pour SYMPHONY X. C'est donc avec une carte de visite bien fournie, que le groupe a pu passer la porte du studio HINTERHOF de Vienne et d'y enregistrer, le premier lp IMPETUS.
Bien que jouant dans un style qui semble déjà avoir été entendu, ECLIPTICA tire bien son épingle du jeu grâce à un duo au chant des plus pertinents : THOMAS TIEBER et ELISABETH FANGMEYER. Et puisqu'il est coutume de donner des références pour mieux situer un genre musical, imaginez un HEAVENLY bien inspiré d'un GAMMA RAY avec des refrains des plus accrocheurs et donc facilement mémorisables. Des titres comme MY PARADISE, LAND OF SILENCE sont de bons hymnes métal comme on aime en entendre chez FREEDOM CALL. ECLIPTICA maîtrise aussi un côté heavy bien ficelé à la rythmique bétonnée comme en témoignent CARRY ON ou WATCHING YOU au refrain "savatagien".
Et comment ne pas craquer à l'écoute de la ballade TURN AWAY, jouée en grande partie au piano avant une fin "électrique" de toute beauté. La formidable orchestration de ce morceau nous fera vite oublier les paroles cucul qui traitent du bon roi et de sa belle reine toute dévouée...
Un album de bonne facture qui laisse présager une suite des plus réussies !


9/10
Style : Power-Prog Metal
FRONTIERS Records
Sortie : 5 décembre 2008

A écouter en priorité : My Paradise, Land Of Silence, Turn Away, Watching You.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article