Alex Beyrodt’s VOODOO CIRCLE (2008)

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62


Le 05 décembre prochain sortira le premier album de VOODOO CIRCLE, un groupe que vous pouvez déjà considérer comme une dream-team ! Jugez plutôt :

Alex Beyrodt (SILENT FORCE/ex-SINNER - guitares)
David Readman (PINK CREAM 69 - chant)
Mat Sinner (SINNER/PRIMAL FEAR - basse)
Mel Gaynor (SIMPLE MINDS, GARY MOORE, BRIAN MAY - batterie)
Jimmy Kresic (claviers)

Cet album somptueux produit par une autre pointure, Dennis Ward, est le fruit d’Alex Beyrodt : «Je suis absolument satisfait et très fier du résultat. Cet album est de loin mon chef d’oeuvre !». Et pour le réaliser, il s’est rapproché, quoi de plus naturel, de MAT SINNER qu’il accompagne sur les tournées de PRIMAL FEAR et avec lequel il a formé le groupe SINNER. DAVID READMAN s’associe également au projet et co-signe pas moins de dix morceaux sur les treize qui composent cet album.
Musicalement, ce chef d’oeuvre, s’il en est un, est un concentré de Hard Rock classique laissant une large place à la guitare d’Alex (normal, c’est son projet) dont les principales influences sont RAINBOW et DEEP PURPLE («We’ll Never Learn», «Dream of Eden»), il suffit de s’intéresser de près à certains solos et aux parties de claviers fort bien tenues par Jimmy Kresic. Le son est énorme, les parties de guitare sont un régal pour l’auditeur, mélodieuses à souhait, incisives lorsque c’est nécessaire... (Alex a également invité le virtuose japonais de CONCERTO MOON, Norifumu Shima, à décocher ses notes «néo-classiques» sur le titre d’ouverture «Spewing Lies»). Autre belle surprise, la capacité d’adaptation du batteur MEL GAYNOR puisqu’étranger à ce style de jeu de par son expérience précitée. Dressez l’oreille sur «Kingdom Of the Blind» lorsque Alex entame son solo, MEL y apporte une touche personnelle notable avec quelques percussions que jamais plus vous n’entendrez associées à ce style musical.
Avoir recruté DAVID READMAN est un choix judicieux. Son charisme au sein de PINK CREAM 69 est indéniable et son talent de compositeur nous apporte ici de bons refrains. Sa patte est reconnaissable («Desperate Heart») et sa voix se marie parfaitement au style VOODOO CIRCLE qui tantôt devient un PINK CREAM au style plus hard et overspeedé !
Ce coup d’essai ne tient pas sa réussite qu’au seul fait de réunir de bons musiciens mais de par son contenu (compositions et interprétations). L’absence des quelques invités prestigieux n’aurait en rien altéré la qualité de ce projet (voir liste ci-dessous) : ceux-ci sont la cerise sur le gâteau !
En conclusion, Alex Beyrodt est un guitare-heroe talentueux et il signe bien ici son chef d’oeuvre ! Cela vaut bien la note suprême !

Guests :

Doogie White - chant (Rainbow, Yngwie Malmsteen)
Rudi Sarzo - basse (Ozzy, Dio, Whitesnake)
Norifumu Shima - guitare (Concerto Moon)
Richard Andersson - claviers (Majestic, Space Odyssey)

10/10
Style : Hard Rock mélodique
AFM records
Sortie : 05/12/2008

A écouter en priorité : Desperate Heart, White Lady Requiem, Kingdom Of The Blind

Track- list :

1. Spewing Lies (featuring Norifumi Shima on guest guitar) – (Alex Beyrodt/Andy Engberg/Conny Welen)
2. Desperate Heart – (Alex Beyrodt/David Readman)
3. Kingdom Of The Blind – (Alex Beyrodt/David Readman)
4. Man & Machine - (Alex Beyrodt/David Readman)
5. Master Of Illusion - (Alex Beyrodt/David Readman)
6. We’ll Never Learn - (Alex Beyrodt/David Readman)
7. Dream Of Eden (Doogie/David duet, featuring Rudy Sarzo on bass & Richard Andersson) - (Beyrodt/ Engberg/Welen)
8. Heaven Can Wait - (Alex Beyrodt/David Readman)
9. Angels Will Cry - (Alex Beyrodt/David Readman)
10. Enter My World Of Darkness - (Alex Beyrodt/David Readman)
11. Wings Of Sorrow - (Alex Beyrodt/David Readman)
12. Said & Done (exclusive Track) - (Alex Beyrodt/David Readman)*
13. White Lady Requiem (Instrumental) - (Alex Beyrodt)
14. Dream Of Eden (Doogie White Version) - (Alex Beyrodt/Andy Engberg/Conny Welen)*

Publié dans Chroniques

Commenter cet article