JUDAS PRIEST - Nostradamus (2008)

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62



JUDAS PRIEST comme vous ne l’avez jamais entendu ! Si vous espériez une ressucée de PAINKILLER, d’un BRITISH STEEL ou d’un SCREAMING FOR VENGEANCE, vous vous mettez le doigt dans l’oeil !
En effet, nos Gods of Metal s’essayent pour la première fois à l’excercice du concept-album avec des compositions atteignant en moyenne les six minutes.
Non, NOSTRADAMUS n’est pas une succession d’hymnes metal comme JUDAS PRIEST nous a toujours livrés ; voilà qui déroutera complètement les die-hard fans.
Non, il n’est pas question ici de riffs effrénés de la première à la dernière minute de ce double album, ni-même de chant haut perché. Non... l’histoire de NOSTRADAMUS selon JUDAS PRIEST se narre sur un mid-tempo, lent même, dans une ambiance sombre, pesante et heavy (juste ce qu’il faut, quand il le faut).
Pourtant, l’intro passée, Prophecy augure un heavy carré à la... JUDAS...
Mais très vite, l’auditeur comprendra qu’il s’agit qu’une «narration» avec le titre Revelations.
Le duo DOWNING/TIPTON reste toujours aussi incisif et mélodique et, se voit de-ci, de-là souligné de nappes de claviers. Ces derniers font ici un retour marqué et conséquent chez le PRIEST et fort bien approprié.
NOSTRADAMUS est truffé de surprises ! Pour innover... innovons tant qu’à faire !
Côté chant, ROB à défaut de chanter très haut comme on aime à l’entendre, s’excécute comme jamais on ne l’a entendu : très bas (War). Côté guitare, une petite touche de guitare sèche vient nous chatouiller l’oreille (Alone, Shadow in the Flame) et du violon nous la caresser à l’issue d’une narration en français pour conclure le titre Future of Mankin. Oui, môssieur, en français !
La tempête ne sera annoncée que tardivement (Calm before the Storm) et ne fera rage que sur la dix-huitième plage de ce double album : Nostradamus !
Bien que surpris à la première écoute (et très agréablement), j’adhère ! JUDAS PRIEST nous offre ici un album plein d’innovation. Le concept-album est pour lui une nouvelle discipline admirablement maîtrisé. Haut la main !


Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article