HAMMERFALL - No Sacrifice, No Victory (2009)

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62

Achetez-le sur Amazon ! Cliquez !Que peut nous apporter HAMMERFALL de neuf avec ce NO SACRIFE...? De nouveaux recrutés : un guitariste en la personne de PONTUS NORGREN (THE POODLES, TALISMAN) et FREDRIK LARSSON bassiste (déjà connu des fans du groupe puisqu'il en a fait partie voilà dix ans ! - cf interview ). Le premier remplace STEFAN ELMGREN, devenu pilote de ligne et le second fait donc son retour en remplacement de son remplaçant, MAGNUS ROSEN !  
Musicalement, la recette est la même... Inspirée de ce que l'on a pu entendre par le passé chez HAMMERFALL et les plus grands : guitares mélodiques, grosse rythmique basse/batterie, riffs et choeurs à la ACCEPT (PUNISH AND ENSLAVE ou BRING THE HAMMER DOWN). Rien de très original donc ! A ce manque d'originalité (de personnalité ?) HAMMERFALL ajoute une part de ridicule par son look (comme à son habitude), la simplicité de ces textes et par l'emploi d'artifices inutiles qui portent à rire : le speedé LEGION introduit par une sorte de bête du Gevaudan qui ne peut effrayer qu'une petite fille de cinq (véridique !) ou l'intro à l'orgue (jouée par JENS JOHANNSSON - STRATOVARIUS) de IN BETWEEN TWO WORLDS (et la gamine de cinq ans de dire : "Papa, on dirait l'église ! "...) qui n'en reste pas moins une très jolie ballade jouée à la guitare sèche. Ces clichés mis à part, HAMMERFALL nous offre des perles de Heavy Power Metal qui raviront fans du groupe et amateurs du genre : HALLOWED BE THY NAME qui fera secouer plus d'une tête et lever les poings lors des concerts,  ANY MEANS NECESSARY qui fait l'objet d'un premier clip ou le titre qui porte le nom de l'album, NO SACRIFICE, NO VICTORY. Est-ce par manque d'inspiration qu'HAMMERFALL conclut son album avec une reprise du MY SHERONA des KNACK ? HAMMERFALL reste HAMMERFALL... On ne change pas une méthode gagnante ! Pas de prise de risque !

6,5/10

Style : Heavy Metal
NUCLEAR BLAST
Sortie : 20/02/2009

A écouter en priorité :
HALLOWED BE THY NAME, NO SACRIFICE, NO VICTORY, ANY MEANS NECESSARY.

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article