EVIL ONE - EVIL NEVER DIES (2009)

Publié le par HeavySoundSystem - Oliiver






La France possède son BAY AREA Trash Metal Band ! Feu EVIL ONE ! Afin d’en connaître un peu plus sur le groupe, un simple clic suffit pour accéder à l’interview de FREDDY (guitare) : ICI !


Maintenant que le groupe vous a été présenté, passons en revue ce EVIL NEVER DIES. C’est un retour «back in time» qu’il vous propose  ! On pourrait le croire sorti directement des 80’s. De ces années, nous gardons en matière de trash/speed le souvenir des EXODUS, METALLICA, MEGADETH, DESTUSCTION, KREATOR... pour n’en citer qu’une poignée. Si EVIL ONE était né à cette époque faste, il y aurait nagé comme un poisson dans l’eau. Mais peut-être ce décalage de quelques 25  années permet à EVIL ONE de garder les meilleurs ingrédients du style : refrains accrocheurs appuyés par des choeurs qui peuvent aussi en être le principal acteur (PEVERSE MORALITY), changements de rythmes, solis effrénés... A contrario, on peut regretter que la basse et la batterie ne bénéficient pas d’un son plus «bétonné» . Le groupe gagnerait ainsi en puissance à moins que sa volonté ne soit au départ d’obtenir quelque chose de léger et envolé... à tendance «old school».


Bien que «jeune» dans le genre, on sent  une grande maîtrise du sujet. Des titres tels EVIL NEVER DIES, TRASHBACK ou encore FEEL THE PAIN font mouche. L’écoute de cet album se veut agréable sur  sa quasi intégralité et c’est toujours au moment où l’on se sent près du point de rupture qu’un break ou un arrangement spécifique intervient pour mieux nous garder en selle. 

INSTANT ANNIHILATION, une démonstration de guitare sur bruitages de guerre, était-elle nécessaire  ou s’agit-il d’un morceau de remplissage (ce cd ne comprenant que 9 plages) ? Pas bien méchant...

 

CONTRACT IN BLOOD sera apprécié par les fans de BLACK SABBATH époque  NEVER SAY DIE tant la voix de FRED s’en approche. Que les réfractaires se rassurent toutefois, ce n’est pas un clone d’OZZY qu’ils entendront tout au long du disque car ils appercevront bien vite que son timbtre de voix s’allie à merveille au trash/speed de EVIL ONE.

Comme vous l’aurez lu dans l’interview, l’équipe a vécu un drame en perdant son bassiste. Un bien bel hommage lui est rendu avec MR BASSMAN joué uniquement en guitare sèche. Nous pourrons releveer sur celui-ci comme sur le titre d’ouverture EVIL NEVER DIES un léger accent frenchy sans gravité...


En conclusion, les représentants de ce style musical n’étant pas légions dans notre beau pays, il est de bon aloi d’encourager EVIL ONE qui j’en suis persuadé gagnera encore en qualité ! 


EVIL ONE - EVIL NEVER DIES 


6/10

Style : Trash/Speed

Label : MANITOU Music

Sortie : Février 2009


A écouter en priorité : EVIL NEVER DIES, TRASHBACK, FEEL THE PAIN.









 

Publié dans Chroniques

Commenter cet article