THE NEW BLACK interview CHRISTOF LEIM - AFM Records - HEAVY SOUND SYSTEM

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62




English version

CHRISTOF LEIM, guitariste de SINNER, profite d’un break de ce dernier pour nous apporter THE NEW BLACK. Un groupe et un album nés lors d’une conversation entre CHRISTOF et  FABIAN SCHWARZ à propos de riffs. Une beuverie peut parfois amener à de bonnes choses…  

 

 

Christof, sois le bienvenu dans le HEAVY SOUND SYSTEM !

 

Christof Leim : Merci beaucoup (en français dans le texte).

 

Veux-tu dans en premier lieu énoncer ta carrière musicale ?

Quels sont tes styles favoris et tes influences ? 

 

Christof Leim : J'ai commencé à jouer alors que ZAKK WYLDE débutait avec OZZY, j'avais quatorze ou quinze ans. Je faisais cela pour impressionner les filles à l'école… J'apprécie les classiques comme AC/DC, KISS, MAIDEN et OZZY. A seize ans, je voulais jouer comme SKID ROW mais les autres gars voulaient faire du PUNK. Nous reprenions du SEX PISTOLS, du MOTÖRHEAD aussi. Lors de nos premiers concerts devant quatre cents personnes nous jouions des reprises de groupes punks allemands, de KISS, SISTERS OF MERCY, TNT d'AC/DC. C'est comme cela que tout a commencé. Dans les années 90, j'ai joué dans un groupe de reprises de METALLICA, j'étais KIRK. Puis j'ai rejoint THE TRACI LORDS,  un groupe de glam entre KISS et ABBA et enfin SINNER aux vingt cinq années de carrière !

 

Comment THE NEW BLACK s'est-il formé ?

 

Christof Leim : Peu avant de rejoindre SINNER, alors que je participais à un grand festival en Allemagne, je discutais avec un autre guitariste, SCHWARZ. Nous avions bu des cocktails et nous étions ivres… Nous parlions de riffs. Ne pouvant pas jouer de riffs heavy avec TRACI LORDS et lui  avec son groupe trash RUNAMOK, nous avons décidé de monter le groupe ! C’est le genre d’idée que tu peu avoir quand tu es ivre ! Six ans plus tard, j’ai croisé FAB(IAN SCHWARZ) dans une soirée et il avait un CD. Il m’a dit : «  tu m’as envoyé des riffs qui sonnaient bien pour une démo et j’ai commencé à écrire les paroles ! ». Nous avons alors trouvé nos bassiste, batteur et chanteur…

 

Que peux-tu dire des autres membres ?

 

Christof Leim : FABIAN a fait partie de STORMWITCH, PARADOX, FALLEN TO PIECES et il a joué aussi en tant que musicien de studio, il a été professeur de guitare. A la basse, nous avons GÜNT (AUSCHRAT) qui a joué dans un groupe de Francfort, ABANDONED. C’est un chic type, un animal sur scène. Il est entré dans le groupe parce que c’est un type intelligent. Il sait de quoi on parle, il n’est pas dominé par le rêve du monde du Rock’n’Roll. Un chic type, c’est un bassiste ! Le batteur CHRIS WEIß a joué avec FABIAN dans RUNAMOK et PARADOX. Enfin nous avons FLUDID, notre chanteur. Il vient  du même endroit que FABIAN et CHRIS. Il a joué dans MOTION CONTROL FOUNDATION. Il voulait jouer quelque chose de plus heavy. Il est bon chanteur, un chic type, un bon look. Il peut aussi bien chanter comme NICKELBACK ou hurler comme PANTERA. Voilà le line up de THE NEW BLACK !

 

THE NEW BLACK est un groupe ou un projet ? Avez-vous chacun quitté vos propres groupes ?

 

Christof Leim : Non, ce n'est pas un projet, c'est bien un groupe et nous n'avons pas pour autant quitté nos groupes. C'est chose commune de nos jours. Je suis avec SINNER et le boss, MAT SINNER, joue avec PRIMAL FEAR… THE NEW BLACK, c'est mon bébé en parallèle à SINNER.

 

Pourquoi ce groupe en parallèle ? C'est un besoin ?

 

Christof Leim : Pas pour l'agent en tous cas ! Monter un groupe coûte de l'argent ! Tu ne devient pas riche pour autant… Tu es dans le vrai, c'est un besoin…

Avec quels musiciens aimerais-tu jouer ?

 

Christof Leim : SCOTT IAN d'ANTHRAX ! Je suis également un fan de METALLICA et HETFIELD m'impressionne lui aussi. C'est un géant ! ZAKK WYLDE, j'ai appris beaucoup de lui. J'adorerais jammer avec lui. Je serais tout petit à côté de lui mais j'aimerais bien. Je crois que j'ai oublié quelqu'un ! Le mec le plus cool, c'est ANGUS YOUNG. Il a dit dans une interview : "Nous voulons progresser dans l'écriture de nos textes - Mais vous avez écrit HIGHWAY TO HELL et BACK IN BLACK ! - Oui, nous accomplissons notre job mais nous pouvons toujours faire mieux…". Ca, c'est une attitude cool !

 

Des artistes avec lesquels tu as travaillé, lequel t'as le plus impressionné ?

 

Christof Leim : Ouh !!! Euh... Je travaille aussi en tant que journaliste pour METAL HAMMER en Allemagne, j'ai donc rencontré beaucoup d'artistes sans avoir joué avec eux. SCOTT IAN, HENNY WOLTER, guitariste chez SINNER. MAT SINNER également. Il sait comment bosser, il a un bon instinct tant au niveau du travail que dans la prise de décisions.

  

D'où vient le nom THE NEW BLACK ? De A- METALLICA - BLACK ALBUM, B- BLACK LABEL SOCIETY, C- du nouveau président des USA ou D- d'un mouvement culturel pop dans lequel tout est noir et gris ?

 

Christof Leim : (rires) J'avais ce nom en tête depuis longtemps, bien même avant que le groupe ne soit formé. J'ai le son du mot "black". Les mots flammes, feu sont sympas mais à force, c'est toujours la même chose : SUPER FIRE, BLACK SYMPHONY, etc… THE NEW parce que c'est du nouveau matériel. Le nom sonne bien, c'est laconique. Je suis peut-être dans le faux mais c'est simple, représentatif d'une certaine musique. Ce n'est pas noir très sombre mais plus nuancé. C'est comme cela que je l'explique.
(?????)

  
Quelles sont les réactions de la presse à la sortie de ce premier album ?

 

Christof Leim : En Allemagne, les réactions sont favorables. Nous sommes n°2 dans la playlist de METAL HAMMER, derrière KREATOR. Nous obtenons un 8/10 dans ROCK HARD. Je connais du monde dans le milieu de la presse allemande. Je leur en ai parlé avant et demandé ce qu'ils pensaient de mon nouveau groupe, s'ils voulaient l'écouter… J'ai fait pour l'instant des interviews par téléphone avec des amis, c'est cool. C'est positif mais je ne pleurerai pas si c'est le contraire ou si l'on me dit que c'est de la m***e. Je fais ce dont j'ai envie mais c'est bon d'entendre des avis.

 

Je peux déjà te dire que tu obtiens un 7/10 par HEAVY SOUND SYSTEM !


Christof Leim :
YEAAHHH !!! Cool ! Merci beaucoup (en français dans le texte).

 

Il apporte une nouvelle inspiration, un peu d'air frais en comparaison à tout ce que l'on peut en tendre actuellement. Ceci étant, lors de la première écoute, je n'en ai apprécié que la première moitié. Je suis vraiment entré dedans qu'après trois ou quatre écoutes. Plus tu l'écoutes, plus tu le perçois mieux.

 

Christof Leim : C'est super et je t'en remercie !

 

Entrons dans le vif du sujet !  THE NEW BLACK est un mix de musique US comme BLACK LABEL SOCIETY et NICKELBACK avec l'influence de THIN LIZZY. L'on pourrait également comparer à VOLBEAT et quelque peu DANKO JONES…

                     

Christof Leim : Je n'avais encore entendu cette comparaison avec DANKO JONES mais j'y vois effectivement des éléments. VOLBEAT également, nous allons d'ailleurs tourner avec eux. Nous avons des riffs semblables mais leurs mélodies sont différentes et ils ont un matériel plus Rockabilly.


Le titre SIMPLIFY semble être le plus influencé par THIN LIZZY…


Christof Leim :
Mmm… Cela pourrait l'être par les harmonies… Ceci dit, THIN LIZZY n'est pas le seul groupe à jouer des harmonies à deux guitares et elles sont bien spécifiques. METALLICA le fait mais nous sommes certainement plus proches de THIN LIZZY. Oui, je suis d'accord et j'adore THIN LIZZY.


Ton jeu s'apparente à celui de ZAKK WYLDE également puisque tu en es fan…

 

Christof Leim : Oui. Il est mon influence principale. J'aime son jeu, son son, ses soli… Je ne dis pas que tout ce qu'il fait est bon mais c'est un de mes favoris.


Décris-nous l'ambiance de cet album !

 

Christof Leim : Nous aimons les riffs heavy, le croisement rock et metal, nous aimons jouer cela. Et j'ai pris beaucoup de plaisir à en écrire les textes ! Certains sont à propos de ma fille, d'autres à propos de colère… FLUDID a aussi écrit une partie des textes.

 

Où trouves-tu ton inspiration ?

Christof Leim : Tu vas penser que c'est une réaction batarde mais c'est à propos de moi. C'est égoïste. Ce qui n'est pas à mon sujet traite de sentiments, d'attitudes. FLUDID parle de ses propres expériences sur les deux titres qu'il a écrits.       

 

De quoi parle "50 Ways To Love Your Liver” ?

 

Christof Leim : Boire ! As-tu déjà ressenti ce sentiment qui te fait penser que le monde devient fou, que les gens sont stupides ? Et toi, tu as besoin d’un break, d’être seul. Tu te dis en secouant la tête : « le monde est trop dingue, j’ai besoin d’un verre, puis d’un autre … ». C’est "50 Ways To Love Your Liver” !

 

Alors même que le groupe n’était pas encore signé, il vous a été proposé d’écrire un titre pour la b.o d’un road movie américain : « Ballad Of Broken Angels ». Comment cela s’est-il concrétisé ?

 

Christof Leim : MySpace ! Le film porte ce même titre. Il n’est pas encore achevé. L’actrice principale, MASIELA LUSHA, joue dans un sitcom plus connu en Amérique que chez nous. D’autres groupes jouent. Un trailer est disponible sur www.myspace.com/balladofbrokenangels .


 


 

Parlons maintenant de «Welcome To Point Black » ? Quel est ce point noir, ce point de rupture, de non-retour ?

 

Christof Leim : C’est une métaphore. Lorsque tu es en colère, prêt à exploser… Tu n’y vois que du noir. Cependant le texte est ironique. Tu peux être très en colère après quelqu’un que tu aimes : un ami, une amoureuse, un collègue… Et le lendemain tout est oublié. C’est un peu ironique.


Cela peut-il être ta propre humeur parfois ?

 

Christof Leim : Oui ! Cela peut… Nous avons tous du stress. Je rencontre tellement de gens « trous du *** » que je pense idiots ou qui pensent que je suis un idiot… Euh, j’ai une fille, une ravissante petite fille qui lorsqu’elle court dans tous les sens en hurlant te donne un mal de tête… Cela arrive ! Tu es en colère mais devant une fille en bas âge, tu ne peux l’être trop !

 

Comment en es-tu arrivé à jouer ce style de musique ? Ceci n’a rien à voir avec SINNER !

 

Christof Leim : C’est marrant, juste avant te t’avoir au téléphone, c’est exactement la même réflexion que m’a faite un de tes collègues français ! Je dirais que les deux sont du Rock ! SINNER est plus Metal Classique. THE NEW BLACK est plus moderne et commercial,  plus mélodique comme NICKELBACK que nous apprécions beaucoup. En tant que guitariste, je dirais que c’est similaire à SINNER en matière d’harmonies avec un son différent.


Cela te permet de t’évader quelque peu du style SINNER…

 

Christof Leim : Oui, SINNER est proche de PRIMAL FEAR qui devient de plus en plus gros. Je suis guitariste et SINNER n’étant pas toujours actif, je m’occupe donc de THE NEW BLACK. Je me charge du management, les relations avec la presse. C’est différent de ne faire que partie d’un groupe.

 

Tu disais ne pas faire cela pour l’argent mais jouer ce style est-il en vue de séduire les USA ou est-ce simplement pour le plaisir ?

 

Christof Leim : C’est pour le plaisir. Nous n’avons rien calculé lors de l’écriture. Si tu vas dans ce sens cela ne peut pas marcher. Nous faisons ce que nous souhaitons et cela sonne américain et nous aimons cela.


Penses-tu apporter de la nouveauté à la musique ?

 

Christof Leim : Pfff… Nous ne sommes pas FAITH NO MORE ou SYSTEM OF A DOWN mais les ingrédients sont similaires. Tout dépend comment tu les doses et comment tu les cuisines. Nous sommes fiers et nous n’avons pas honte de chanter des refrains commerciaux. Bien que cela sonne comme NICKELBACK, nous avons des riffs heavy qui secouent la tête. J’aime autant SLAYER que NICKELBACK ou KREATOR ! J’appellerais cela nouveau dans la mesure où nous jouons sur deux tableaux : heavy et catchy !

 

Ceci peut vous apporter une fan-base très large.

 

Christof Leim : Oui, je suis d’accord avec toi et c’est ce que j’espère. Nous avons parlé avec des gens qui écoutent du Trash et d’autres qui écoutent ce qui passe à la radio, et tous sont d’accord !



Avez-vous travaillé sur une vidéo ?


Christof Leim :
Oui, avant la sortie de l’album nous avons enregistré un clip live de « Not Me » et nous travaillons sur une vidéo de  « Ballad Of Broken Angels » qui reprendra des extraits du film. Avant d’appeler, je regardais justement ce qui a été réalisé et le plus gros est fait !


J’aurais pensé à « Simplify » ou « Coming Home » pour de premiers singles…

 
Christof Leim : Mmmm… Vidéo ne signifie pas nécessairement single. Quand je pense single, je pense à « Everlasting » que l’on peut télécharger gratuitement ou trouver sur les cd de magazines. Un autre single pourrait être «More Than A Man » pour lequel nous avons de bonnes idées de vidéo. C’est une chanson qui parle de sexe. J’y réflechis… Oui, en terme de singles, je vois plus ces deux titres.


Envisagez-vous une tournée, répétez-vous en ce moment ?

 

Christof Leim : Ouh ! J’ai beaucoup de promo avec la presse et d’organisation en ce moment. J’aimerais être la guitare à la main un fois dans la journée mais j’ai beaucoup de travail et j’ai une famille... Les journées sont chargées !


Quand commence votre tournée ?

 

Christof Leim : Dans trois jours ! Nous jouerons avec VOLBEAT. Le timing est parfait avec la sortie du disque. Peu connaissent jusqu’ici THE NEW BLACK mais je pense qu’il y aura d’autres concerts cet été. Je n’en sais rien pour l’instant.


Quels seront les mots de la fin ?
 

 

Christof Leim : Je dirais, écoutez ce que vous aimez et si vous aimez c’est tant mieux ! Si vous appréciez le dernier BRITNEY SPEARS, pourquoi pas ? Si vous aimez le heavy et des refrains catchy, vous n’aurez aucune raison à ne pas aimer THE NEW BLACK !                 

Entretien téléphonique du 26/01/2009
Photos :  www.afm-records.de     

  

Chronique THE NEW BACK : cliquez sur la bannière ! 
 

 

www.thenewblackofficial.de
www.myspace.com/thenewblackofficial

 

Publié dans Interviews

Commenter cet article