THE NEW BLACK - The New Black (2009) - AFM Records - HEAVY SOUND SYSTEM

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62

THE NEW BLACK 

"Just imagine Black Label Society inviting the Nickelback guy over for some Thin Lizzy covers, all dressed up in Pantera shirts" dixit le dossier de presse joint au cd promo. Belle entrée en matière !

Avant de rentrer plus en détails dans la description de ce premier coup d'essai, un peu d'histoire ! Ce nouveau groupe n'est pas celui de jeunes premiers puisque nous avons affaire à des membres de groupes tels Sinner, Runamok, Abandoned et MCF pour ne nommer que les principaux :  Fludid (chant), Fabian Schwarz (guitare), Christof Leim (guitare), Günt Auschrat (basse) et Chris Weiß (batterie). Tout a commencé lors d'une conversation des plus sérieuses entre les deux guitaristes lors d'un festival d'été. Bien "entamés" par des substances liquides qui chauffent l'esprit, ils échangèrent quelques points de vue "guitaristiques" et en arrivèrent à la conclusion suivante : "Montons un groupe !". Très vite, ils s'attelèrent à l'écriture de textes et musiques qui allaient composer une pré-production accueillie avec ferveur par la presse allemande (Metal Hammer, Rock Hard, Guitar and Rocks). Le groupe n'avait pas même signé de contrat que déjà il se voyait confier la composition d'un titre à paraître sur la b.o d'un road movie américain, "Ballad Of Broken Angels" ! L'enregistrement du premier album allait suivre... Et nous y voilà !

THE NEW BLACK apporte de la fraîcheur (tels VOLBEAT ou DANKO JONES) dans notre paysage musical avec un Rock Heavy catchy à tendance stoner. La voix de Fludid ressemble effectivement à celle de Chad Kroeger avec en bonus des gimmicks empruntés à James Hetfield (Yeaaahhh !). Hurlements et autres grognements posés à bon escient dans l'articulation de l'album ne sont qu'accessoires, car ce chanteur offre ici une prestation honorable pleine d'harmonies modulées et maîtrisées. Sa voix s'allie parfaitement à l'ensemble des orchestrations  qui se veulent heavy à souhait : guitares rugissantes à la Zakk Wylde soutenues par une rythmique bétonnée digne héritière de THIN LIZZY (SIMPLIFY en est le plus bel exemple). THE NEW BLACK nous apporte également quelques hits (WHY I BURN, COMING HOME, MORE THAN A MAN de loin le meilleur) que vous pourriez fredonner toute la journée. Si vous en arrivez à cet état, c'est que le groupe est parvenu à ses fins : vous accrocher ! Cependant, il vous sera nécessaire d'écouter l'album à plusieurs reprises pour bien l'intégrer et l'apprécier à sa juste valeur. En effet, un sentiment de répétition et de lassitude s'instaure (les six ou sept premières plages passées) lors des deux premières écoutes. Ce sentiment s'estompera très vite car la deuxième moitié du disque comporte elle aussi son lot de perles : SUPERMAN WITHOUT A TOWN, WELCOME TO POINT BLACK au couplet  fortement influencé par Metallica. Pas un morceau n'est à jeter et certainement pas la ballade qui conclut ce premier coup d'essai réussi : WOUND en grande partie jouée à la guitare sèche avant qu'un superbe solo électrique ne vous donne des ailes. Ce disque est à ranger à côté deGuitar Gangsters & Cadillac Blood de VOLBEAT pour y accéder rapidement ! 


7/10

Style : Hard Rock Stoner

AFM Records GmbH

Sortie : 23/01/2009


A écouter en priorité :

MORE THAN A MAN, COMING HOME, SIMPLIFY, BALLAD OF BROKEN ANGELS,
WELCOME TO POINT BLACK.


 

 


INTERVIEW !
Cliquez sur la bannière !

Publié dans Chroniques

Commenter cet article