KINGDOM OF TOTO interview - TOTO Tribute

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62



 




Le 14 mars 2009, la ville de Mazingarbe dans le Pas-de-Calais nous faisait vivre un événement en recevant IRON MAIDEN, DEEP PURPLE et  TOTO... ou plutôt L'EVENEMENT TRIBUTE, une affiche de trois cover bands normands de grande qualité dont KINGDOM OF TOTO.  BAPTISTE CORDIN, le guitariste, s'est prêté au jeu de l'interview :

Baptiste, tu es le guitariste de KINGDOM OF TOTO, TRIBUTE BAND de TOTO, veux-tu dans un premier temps nous raconter ton groupe et nous en présenter les membres ?

 

B.C : Bonjour tout le monde. Et bien nous sommes originaires de la région rouennaise. Nous avons démarré l’aventure KINGDOM OF TOTO, il y a un peu plus de 2 ans maintenant. Nous étions deux à l’origine, Matthieu LEJEUNE, le bassiste, et moi-même. Sont ensuite venus nous rejoindre Martin PASQUIER à la batterie, Guillaume ROGER aux claviers et enfin le chanteur, Anthony DROUET. Il n’y avait plus alors qu’à monter le répertoire et trouver des dates pour nous produire.

 

Comment est venue l’idée d’un TRIBUTE BAND et pourquoi celui-là ?

Est-ce pour se mettre dans la peau d’une star et en ressentir les sensations LIVE ou d’autres raisons ?     

 

B.C : Un Tribute band ??? Avant tout pour se faire plaisir !!! Et puis il ne faut pas se le cacher, les tribute ont le vent en poupe en ce moment! Donc joindre l’utile à l’agréable, ça s’est imposé assez facilement.

Dans la peau d’une star ??? Non pas vraiment. C’est vraiment une notion de plaisir. Moi par exemple, TOTO est quasiment en boucle dans mon autoradio !!! En fait il nous fallait quelques choses de plus détendu que des compositions et de plus rapide à monter pour pouvoir retrouver rapidement la scène. Alors dès qu’on a discuté avec Matthieu d’un projet, TOTO est venu tout de suite. Musical, connu, permettant des plages d’expression pour les musiciens, ce groupe est très complet et nous procure un pied pas possible sur scène.

 

 

Pour toi, quels sont les trois meilleurs albums de TOTO et pourquoi ?

 

B.C : Les trois meilleurs ? Question délicate. 30 ans de répertoire, ça commence à faire quelques albums !!! On est très fan des albums live beaucoup plus rock’n roll que les albums studios dans l’ensemble avec un son plus moderne. Donc pour moi ça serait, Livefields, Falling in Between et Toto IV mais c’est vraiment histoire de faire un choix !!!



 
 

Selon toi, quel est LE titre de TOTO ? Qu’est-ce qui te fait dire cela ?

 

B.C : Pour moi (et pour les autres je pense), c’est Africa ! Musicalement, il est déjà très intéressant. Il reflète bien le groupe : des arrangements peaufinés, des chœurs dans tous les sens, des emprunts jazzy qui font le style de TOTO. Et puis tout le monde connaît bien sur ! Mais bien entendu, il y en a tant d’autres qui mériteraient d’être aussi connu. Avec ce groupe, les coups de cœur ne manquent pas.

 

Le groupe TOTO a connu différents line-up au long de sa carrière. Certains ont mieux fonctionné que d’autres... si tu devais combiner LE TOTO ultime avec les membres qui en ont fait partie, lesquels seraient-ils ?

 

B.C : C’est très subtil car chacun à amené sa petite touche personnelle au groupe. Les puristes diront celui des quatre premiers albums : Kimball, Lukather, Paich, et les frères Porcaro. Après la succession de chanteurs, et la mort de Jeff Porcaro (le batteur), le groupe a pas mal évolué. Personnellement, j’adore le line-up de Livefields avec Bobby Kimball, Steve Lukather, David Paich, Mike Porcaro, et Simon Phillips, ça c’était vraiment une équipe de tueurs !

 

Vous semblez prendre un grand plaisir à reproduire les standards de TOTO et il est clair que si le public se déplace à vos concerts, c’est pour « voir »  TOTO… Cependant n’est-ce pas frustrant en tant que musicien de ne jouer que des reprises ? Composez-vous vous même ?

 

B.C : Quand on s’engage à faire un groupe, Tribute ou pas d’ailleurs, on se met au service de la musique. On est seulement des outils permettant de la véhiculer. Alors Tribute ou pas, les sensations sont là. Notre but est avant tout de partager avec le public. Bien sûr, ici ce sont des reprises… mais la différence est mince quand on joue ce qu’on aime. On a aussi la chance d’avoir d’autres formations qui nous permettent de nous exprimer autrement, par le biais de compositions ou d’improvisation. Mais là où TOTO est génial, c’est qu’il nous laisse justement une certaine plage d’improvisation et donc d’expression plus personnelle. Et puis ça reste de la musique, reprises ou pas. Jouer, partager, sortir ses tripes sur scène, c’est tout ce qui compte.

 

La qualité de votre prestation est excellente. Le show est carré, rodé. Comment avez-vous choisi les titres de la set-list ? Cette set-list bouge-t-elle au fil des concerts ?

 

B.C : Merci du compliment ! Les titres s’imposent d’abord d’eux-mêmes. Je parlais tout à l’heure d’Africa. Comment ne pas la jouer ? TOTO eux- mêmes la jouent à chaque fois ! Il y a des incontournables et on pioche dedans. Après, au-delà des « standards », on aime bien faire découvrir au public des morceaux beaucoup moins connus. Et là, c’est la bataille entre les membres pour savoir lesquels. Il y en a tellement et si diversifiés. On ménage le goût de chacun pour que tout le monde s’y retrouve. Et ça fonctionne plutôt bien. On a fait aussi pas mal de tests sur scène pour voir l’accroche du public, c’est pour ça que le set-list est toujours en train d’évoluer. Même si le set est rodé, ça nous permet de changer et de faire des concerts différents.

 

Au delà du répertoire que vous reprenez, travaillez-vous le look et les attitudes comme certains TRIBUTE BANDS le font ou souhaitez-vous conserver une certaine part de personnalité ?

 


B.C :
Le look ??? Pour TOTO, on n’a pas trop de problème. Leur visuel n’est pas emblématique et n’a rien de vraiment spécial. Une chemise, un pantalon et zou, ça fait l’affaire ! On a juste à éviter les shorts (hahaha)!

Les attitudes ??? Pas vraiment, c’est un peu la même chose, rien de particulier, on se laisse porter pas la musique et on fait ce qu’on sent le moment venu ! Pour ma part, j’ai une tonne de soli alors forcément, je me mets un peu en avant mais ça c’est pour le show !

 


Si des fans veulent garder un souvenir de vos concerts ou si d’autres veulent vous découvrir, existe-t-il des supports cd de vos prestations ? Si oui, comment se les procurer ? 

 

B.C : Sur notre site(www.kingdomoftoto.fr.tc), nous avons une démo 4 titres qui est là plus pour la pub et démarchage que pour les fans d’ailleurs !!! On met aussi des photos dès qu’on en a ! Notre dernière soirée à Forges les Eaux nous a donnée l’occasion de filmer tout ça avec 13 caméras !!! Un DVD ne devrait donc pas tarder à pointer son nez. Par contre, il n’est pas prévu de le vendre, c’est encore un outil de démarchage pour de prochaines dates mais on n’oubliera pas les fans et on leur en gardera quelques exemplaires.

 

Vous êtes originaires de Rouen et vous vous êtes produits ce soir à Mazingarbe, qu’avez-vous pensé de votre prestation et de votre public dans le Pas-de-Calais ?

 

B.C : Très satisfaits, ça fait du bien d’aller voir ailleurs. Bien sûr, la formule de cette soirée nous laisse moins de temps (environ 1h) mais le public est très réactif et communique bien. C’est toujours un peu particulier avec TOTO, surtout quand on fait l’affiche avec INTO THE DEEP et COVERSLAVE, on est quand même beaucoup moins rock que nos collègues et le public remue moins. Mais on a vu les gens chanter, taper dans les mains, on sent qu’ils suivent et ça, ça nous met la pêche !!! On a pu discuter avec quelques spectateurs et pour moi c’est un aspect du truc que j’adore. L’échange, il n’y a que ça de vrai et là-dessus vous êtes super. Donc pour nous, c’est sûr, on veut revenir et dès que possible !

 

Quelles sont vos prochaines dates ? Vous verra-t-on encore sur une affiche très intéressante telle L’EVENEMENT TRIBUTE qui rassemble plusieurs TRIBUTE BANDS ?

 

B.C : Les prochaines dates sont en négociation pour le moment mais elles ne devraient pas tarder à arriver. On compte beaucoup sur le DVD pour obtenir d’autres contrats et aller de plus en plus loin. Quant à la formule tribute, elle ne fait que voir le jour en France en comparaison d’autres pays. Donc on en verra d’autres sans aucun doute et bien sûr on sera de la partie.

 

Un message particulier à donner aux HEAVY SOUNDERS qui te lisent ?

 

B.C : Et bien merci à tous pour avoir lu ces quelques lignes, merci Olivier pour nous avoir donné cet espace de parole. On espère vous revoir très bientôt. Et lors de nos prochaines dates, n’hésitez pas à venir nous dire un petit coucou, on est toujours heureux de pouvoir discuter avec vous. Il ne faut pas oublier que sans le public, on ne pourrait jamais faire tout ça.


KINGDOM OF TOTO - MySpace 


PHOTO REPORT, cliquez sur le logo ! 

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article