SHAKRA - Everest (2009)

Publié le par HeavySoundSystem - OLIIVER

 EVEREST



 

C'est trop injustement que SHAKRA se fait taxer de sous GOTTHARD sur quelques forums. En quoi peut-on les comparer ? Ils ont un dénominateur commun qui est celui de jouer un HARD ROCK classique et mélodique made in Suisse mais la comparaison s'arrête là à mon sens. Si le premier s'efforce de distiller des compositions traditionnelles et une once plus heavy, le deuxième évolue dans le même sens mais en plus "commercial et ricain" et flirte aussi parfois avec le plagiat en mordant la ligne jaune bien comme il faut. J'en vois déjà quelques-uns bondir en hurlant : "comment peut-il parler de GOTTHARD de la sorte ?". Je les adore ! Ce qu'il font est plein de classe et j'aimerais qu'il existe plus de groupes de ce type. Mais quand même... des fois... des petits plans piqués ici ou là... Bref, revenons à nos moutons : SHAKRA. Mais non ! Je n'ai pas dit que ce sont des moutons ! Faut vraiment faire attention aux expressions que l'on emploie !

SHAKRA donc... avec EVEREST (titre logique après RISING et FALL ! A moins que ce ne soit pour mieux observer depuis le toit du monde les faits et gestes d'un GOTTHARD culminant ... Bon, j'arrête !) confirme les  qualités musicales de SHAKRA déjà validées avec son prédécesseur  INFECTED. Ainsi, un MARK FOX à la voix rocailleuse nous emmène sur tous les terrains que peut compter un Hard Rock coloré de gros riffs, de mélodies et soli de guitar-killer :  traditionnel (ANYBOBY OUT THERE ou LET ME LIE MY LIFE TO YOU), heavy (INSANITY), big rock (DIRTY MONEY), mid-tempo THE ILLUSION OF REALITY), épique (THE JOURNEY), ballades (HOPELESS et WHY)... L'alternance bien pensée des registres énumérés plus haut donne à EVEREST un parfait équilibre. Souhaitons que SHAKRA aujourd'hui au plus haut, ne glisse pas dans l'abîme... A posséder !   

 


SHAKRA - Everest (2009)

7,5/10

Style : Hard Rock




Sortie : 17 avril 2009

A écouter en priorité : 

ASHES TO ASHES, LET ME LIE MY LIFE TO YOU, THE JOURNEY, ANYBODY OUT THERE.











 

 






Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article