WHITE LION - LIVE AT BANG YOUR HEAD 2005 - DVD (2008)

Publié le par HeavySoundSystem - leppard62


Le 03 mai 2002, MIKE TRAMP m'a menti ! Après qu'il ait fait la première partie d'un concert mémorable de STOCKS à Lille, nous avions échangé quelques mots. Il me disait ne plus avoir aucune nouvelle de VITTO BRATTA, le guitariste talentueux de WHITE LION, ni même des autres membres du groupe. "De toute façon WHITE LION, c'est fini ! Maintenant c'est MIKE TRAMP !" m'avait-il affirmé avec directivité et sur un ton quel que peu agacé...
En 2005, que vois-je ? Il sort un double-live de... WHITE LION, ROCKING THE USA, sans... WHITE LION. Après FREAK OF NATURE, sa carrière solo n'aurait-elle pas décollé comme il le souhaitait ? Et faire quelques poignées de dollars de plus avec du vieux, c'est toujours ça de pris !
C'est donc lors de la tournée de "reformation" que le contenu du DVD dont nous allons parler a été tourné. Le set ici filmé est celui du Bang Your Head Festival 2005.
Ce ne sont que dix titres live qui nous sont livrés pour une durée d'un peu plus de 50 mn qui comprennent trois coupures interview. Ce qui casse le rythme du film déjà peu endiablé ! (était-il judicieux de les intégrer au set sachant que nous bénéficions déjà d'une interview dans le menu ?). Bien que des classiques soient proposés (HUNGRY, WAIT, FIGHT TO SURVIVE, LONELY NIGHTS, LITTLE FIGHTER, le fameux RADAR LOVE de GOLDEN EARRING, etc...), la mayonnaise ne prend pas et ce n'est pas le poussif LIGHTS AND THUNDER en ouverture qui peut mettre le feu aux poudres. Pourtant, MIKE TRAMP (qui s'est laissé pousser la crinière car c'est plus dans le trip WHITE LION comme il l'explique en interview) y met du sien pour chauffer la foule. Cette dernière jusqu'à la moitié du set semble peu réactive. Il faut dire que le jeu de scène est peu dynamique : un bassiste (Claus Langeskov) statique mais qui assure parfaitement les choeurs, peu de complicité entres les membres du groupe dans ledit jeu de scène, des lights pauvres (quelques spots rouges et un faisceau lumineux vert ridicule)... L'ambiance est plombée également par une prestation donnée en plein jour. C'est peut-être aussi ce qui pénalise le DVD. Rien ni fera, pas même Henning Wanner aux claviers qui cherche à réveiller le public avec de grands gestes, ni la frappe pourtant exceptionnelle de Troy Patrick Farrell. Jamie Law, à la guitare, relève le niveau
en reproduisant comme il se doit ce qui a appartenu à VITTO BRATTA. Ouf, l'honneur est sauf !
Côté interview, MIKE TRAMP nous dit s'être efforcé de ne pas écrire du WHITE LION pour les quatre albums solo qu'il a enregistré avant la "reformation". C'est sous la pression des fans portant des t-shirts du Lion Blanc qu'il a reformé le groupe. Pression ? Menteur ! Je dirais tentation !
Et le summum... il indique que quel que soit le line-up du groupe, ce sont les chansons qui priment aux yeux du public. Pour s'en défendre, il prend l'exemple de SAXON, WHITESNAKE ou KISS qui ont au fil de leurs carrières changé de line-up. Moauis... à moitié convaincant.
Le lion est-il mort ce soir ou peut-il encore être fier ? Jugez-en par vous même !

6,5/10
Style : Melodic US Hard Rock
FRONTIERS Records
Sortie : 5 décembre 2008

Contenu du DVD :

Bang Your Head Festival 2005 concert:
Lights And Thunder; Hungry; Lonely Nights; Broken Heart; Fight to Survive; Little Fighter; Living on the Edge; Tell Me; Wait; Radar Love.

Interview (Mike Tramp)
Diaporama du groupe en tournée (Lady of the Valley en fond sonore)
Lights and Thunder (live) across the USA
_________________

Publié dans Chroniques

Commenter cet article