LIGHT SEEKERS interview Pat Clapier - Flying Free - HEAVY SOUND SYSTEM

Publié le par HeavySoundSystem - Oliiver

 

10 QUESTIONS à PAT,
guitariste lead et fondateur de LIGHT SEEKERS

 


 

(1) "Au début des années 2000, le guitariste lead Pat Clapier (fondateur et compositeur du groupe) joue avec ses amis Stéphane Nicolas (batterie), Frédéric Geai-Schmitt (guitare) et J-C Duvivier (chant) dans un groupe de reprise qui s’appelle Full Cover Rage. En 2004, lorsque le groupe se met à écrire ses premières chansons, Pat Clapier rencontre David Shabtai qui, à l’époque, joue et produit de la musique pour lui-même et pour d’autres à Saint-Rémy de Provence, leur village natal. La paire prend quelques mois pour produire l’album d’eux-mêmes, sans financement, tard le soir, une fois leurs occupations journalières accomplies. C’est seulement à l’automne 2005, après une année de travail acharné que le premier album est mixé et terminé." 
La suite par Pat...


PAT - LIGHTSEEKERS Veux-tu pour commencer te présenter et nous raconter ta carrière ? 


Eh bien, bonjour à tous ! Je suis Pat, guitariste du groupe Lightseekers. J’ai commencé la musique « guitare » voilà maintenant 15 ans en autodidacte, ce qui est encore le cas aujourd’hui. En premier lieu j’ai été attiré par la beauté de cet instrument. Très jeune, je pouvais rester des heures devant la vitrine d’un magasin de musique à admirer ces précieux bijoux. Puis tous les soirs en rentrant de l’école, j’allais chez un pote dont le père était guitariste et ne résistais pas longtemps à l’envie de poser mes doigts sur sa Takamine. Il me montra les premiers accords de « Stairway to heaven » et ce fut le coup de foudre pour la 6 cordes. Plus tard, j’ai appris le chant et me suis mis au piano.


Quels sont tes styles de musique favoris et influences ?


Je suis fan de hard rock bien sur mais j’ai beaucoup d’autres influences ; par exemple j’ai usé mes doigts et mes oreilles sur les albums de SRV que j’ai mis maintes fois dans la chaîne hi-fi en jouant et en déchiffrant inlassablement ses riffs parfaits. Même travail avec de la musique celte et irlandaise ainsi qu’avec des musiques de films. Donc beaucoup d’influences blues, rock, hard mélodique, heavy-metal, folk, pop… quelle mixture n’est ce pas ?


A propos du groupe
?  


Fred : style plutôt metal, il a commencé à jouer de la guitare vers l’âge de 18 ans. Influencé principalement par Megadeth.

Stéphane : style Hard rock, Pop, très influencé par son groupe fétiche U2, il commence la batterie à l’âge de 17 ans.

Jérôme : style rock, influencé par Toto, il oeuvre sur sa basse depuis l’âge de 16 ans et rejoint directement la formation de Lightseekers pour l’enregistrement de « Flying Free ».

David : style Pop Rock, groupe fétiche Queen, le seul non autodidacte du groupe, il a suivi pendant de nombreuses années une formation classique au piano et chant.

Gus : a des influences très variées lui aussi pop, rock, hard rock, metal, folk. En plus du chant il est aussi un très bon guitariste.

Question carrière, le groupe composé de Pat, Fred et Stéphane s’est formé en 1996 sous le nom de No Comment puis de Full Cover Rage (reprises rock), et pose la trame des premières compositions que Lightseekers enregistrera. David et Pat se rencontrent en 2004 et démarrent alors le projet Lightseekers. Le line up sera complété par Gus Monsanto et Jérôme Courenq, après la sortie du premier LP promotionnel « Last Mission », qui sera de ce fait réarrangé, complété puis réenregistré pour une sortie officielle sous le titre « Flying Free ». 


LIGHTSEEKERS


Quel artiste avec lequel tu as travaillé ou avec lequel tu travailles t’a le plus impressionné ?
 


Gus m’a beaucoup impressionné lors de l’enregistrement de « Flying free ». Ce mec peut tout chanter sur commande, vraiment c’est un artiste brillant. Il y a aussi le groupe français de metal prog « Forgin Fate » avec qui j’ai travaillé en studio et à travers diverses formations que nous avons eu en commun ; mais comment font-ils pour se souvenir de tout ces riffs ??? Un groupe à surveiller à mon avis, on va parler d’eux dans l’avenir.


Comment se déroule le travail de promotion et quel retour as-tu à propos du nouvel album ?


Pour le moment l’album est sorti au Japon et dans toute l’Asie. Les retours sont plutôt positifs, ce qui est encourageant.  De plus de nombreuses chroniques sont parues sur Internet et à ma connaissance, il n’y en a eu aucune de réellement mauvaise. De plus, j’ai le plaisir de vous annoncer que l’on vient de décrocher un autre contrat avec un label français qui se chargera de la diffusion de l’album « Flying free ». L’album sera donc très prochainement disponible dans les bacs français.


Flying Free Quelle ambiance se dégage de "Flying Free" ? Que dirais-tu au public afin qu’il l’écoute et l’achète ?


Il est difficile de définir une ambiance précise dans cet album, chaque chanson ayant une forte identité. Par exemple, on ne peut pas comparer Lust Knot à On The Edge Of The World, l’une étant orientée Hard Rock’n’roll et l’autre plus épique et mélodique. En fait les influences diverses du groupe donnent la possibilité à chaque auditeur d’y trouver son compte en matière de musicalité.

 « Si vous aimez les grosses guitares alliées à un univers très éclectique, achetez-le !» ;)


D’où te vient l’inspiration
?


Alo
rs ça c’est une très  bonne question ! Pour écrire la musique de cet album, je me suis contenté de jouer pendant d’innombrables heures quotidiennes ; il m’est même arrivé de me lever la nuit car j’avais un riff dans la tête qui tournait et m’empêchait de dormir. Il fallait absolument que je le termine pour pouvoir trouver le sommeil. Pour les textes c’est surtout notre ancien chanteur Jean-christophe Duvivier qui s’en est chargés. Ceux que j’ai écrits sont autobiographiques, et ceux coécrits avec David sont variablement inspirés de faits d’actualité.   


Quel est ton titre favori et pourquoi ?


C
’est difficile de se placer en tant qu’auditeur quand on écoute ses propres chansons. En tout cas, mes  titres favoris à jouer sont « Last mission » pour le tempo relativement rapide et l’harmonie générale du morceau, suivi de « Wind of change » que  je trouve complètement  envoûtant.


LIGHTSEEKERSPenses-tu apporter quelque chose de nouveau à la musique avec ce cd ?


Oula !!! Ce serait bien prétentieux de dire une chose pareille, on ne pense pas apporter quelque chose de vraiment radical. Ce que je peux vous dire c’est que nous avons tous mis nos âmes et nos cœurs pour aboutir à cet album en essayant justement de ne pas tomber dans des clichés et de toujours faire un petit peu différent de ce que nous connaissons déjà. C’est un travail vraiment difficile quant on sait le nombre incalculable de groupes qui existent. En tout cas, on espère y être parvenu.


Une tournée est-elle prévue prochainement et à quoi peut s’attendre le public ?
 


Nous sommes en train de travailler  intensivement sur le live et si la logistique nous le permet nous programmerons une tournée. Si ce n’est pas le cas, alors on donnera des concerts partout où l’on voudra bien de nous. Si les gens aiment la simplicité, l'énergie et les sourires, alors ils sont  bienvenus !


Message aux HEAVY SOUNDERS :


Merci à Heavy Sound System de nous avoir sollicités pour cette interview ainsi que  pour votre soutien.

Et à tous : A bientôt sur scène !!

Rock n’ roll

 

 

(1) Extrait biographie officielle

LIGHT SEEKERS interview juin 2009

Flying Free CHRONIQUE


LIGHTSEEKERS site



 

 







Publié dans Interviews

Commenter cet article